Le Coeur du problème

Bonjour tout le monde !

Hier soir, suite à une grande conversation concernant les choix stratégiques de la guilde pour progresser vite et bien, nous sommes allés au Coeur de la Peur plutôt qu’aux Caveaux, moins rentables sur le long terme.

L’ensemble des raids 5.1, à savoir le Tiers 14 (Caveaux, Coeur et Terrasse) ont subit une baisse de 10% des points de vie des boss qu’ils abritent, et ces boss infligent 10% de dégâts en moins. C’était donc dans un esprit plutôt serein que nous sommes allés là-bas.

Zor’lok est tombé du premier coup, sans surprise, ainsi que Ta’yak, ce qui nous a un peu plus surpris et réjouis. L’objectif de la soirée était clairement de tomber Garalon.

Arrivés devant le gros insecte monstrueux, on récapitule la strat à suivre : Ëkko prends les phéromones, puis Miyaa, et enfin on fait un roulement entre les heals et un ou deux DPS en fonction de la situation.

Quelques réglages étaient pourtant mal faits. Des questions se sont posés au fil de la soirée, comme « faut-il toujours DPS les pattes dans tous les cas de figure ? » ou « faut-il remplacer le DPS assigné aux phéromones par un tank ? », c’est donc en toute fin de soirée que nous avons triomphé de cette affreuse bestiole.

Dans l’euphorie, j’ai oublié de faire quelques screens, mais je ne manquerais pas de rattraper mon erreur prochainement 🙂

Nous sommes ensuite allés essayer le 4e boss du Coeur : Mel’jarak. Il s’agit d’un boss à l’apparence simple, il a 9 adds autour de lui et le déroulement du combat est plus ou moins basique. On a la possibilité de contrôler 3 adds, qui ont chacun leur vie liée entre eux par groupe de 3, et on tank le boss loin de ses compagnons d’arme. Le problème est qu’il y a énormément de choses à penser sur ce combat : les personnages joueurs sont régulièrement ciblés par une prison de cristal, par un débuff qui dépose des flaques de résine corrosive, sans oublier le fait que le boss nous lance des attaques difficiles à soigner.

Nous nous sommes arrêtés après quelques essais sur ce boss, peu concluants, mais qui laissent espérer qu’avec de la motivation et de la concentration, nous y arriverons !

On se retrouve Dimanche pour continuer les essais sur Mel’jarak, d’ici là amusez-vous bien !

Un grand merci à Tisme qui a bien voulu nous suivre pour cette soirée, avec le rôle de Soigneur 😉

Laisser un commentaire