Une soirée comme on les aime

Salut à tous !

Hier soir, nous sommes allés au Coeur de la Peur en « full guilde » ! Le Roster complet était présent, à 22 heures 10 nous étions prêts au combat… Comment la soirée aurait-elle pu mal terminer ? 🙂

Nous avons donc tué les trashs avec la bonne humeur habituelle, nous demandant si les échecs d’Atténuation seraient nombreux. Quelques déconnexions de Bïseptynn nous ont fait douter, et il a lui-même proposé de trouver un remplaçant. Chose dite, chose faite, Cochinio est venu nous aider, un grand merci à lui !

Premier boss : Vizir impérial Zor’lok, volant gentiment au-dessus de la salle, attendant son heure. Petit briefing pré-combat : évitez les atténuations, mettez-vous sous les carapaces pendant la Force et Brio, attention aux CMs de la 3ème plateforme, et enfin, héro après la première atténuation en phase finale. C’était clair, net, et précis.
On engage donc le combat sur un Cochinio très optimiste (je cite : « je mangerais du festin après le premier try » !), tout se passe bien, personne ne meurt sur les atténuations, les CM ne font pas de mal, on se retrouve au centre de la salle. On compte tous sur Elmagos pour nous donner la Distorsion Temporelle peu de temps après la vague de cercles mortels… et là, c’est le drame. Il meurt (« Ciel ! ») mais heureusement, notre groupe a plein de BRez, donc… La suite se passera de commentaires, voyez vous même :

Sandales imprégnées d’odeurs (Elÿnia, 2ème spé) et Bottes du souffle tranquille (Rhitaa) nous ont été offertes pour notre magnifique down en 1st try ! *Et bim !!*

Donc, pleins de confiance, on se dirige vers le 2ème boss. Bïseptynn nous rejoint vu qu’il a résolu ses problèmes de connexion, et Cochinio nous apprend qu’en fait, les tornades de la P1 disparaissent en P2, nous qui nous escrimions à les placer pour ne pas être gênés lors de la phase de course. Donc dans nos tête, on résume ça facilement : « facile… » ce qui a mené à une suite de morts un peu bêtes, il faut l’admettre.

Mais le challenge de ce combat n’est pas tant un souci de DPS que de maintient de mana pour les heals, qui doivent de toute évidence fournir une quantité astronomique de soins juste après le placement du boss à 20% de sa vie. Dur, dur… On va s’entraîner !

Suite au prochain épisode, les amis ! Vendredi, à 22 heures, soyez présents 😉

A bientôt !

Laisser un commentaire